Résumé

L’intervention officielle d’un  maire qui a clairement invité les électeurs de la commune à ne pas porter leurs suffrages  sur un candidat, pour des motifs liés à la présence d’une installation à laquelle les habitants de cette  commune sont particulièrement sensibles, est constitutive d’une pression sur les électeurs qui, eu égard au faible écart de voix  qui a séparé les deux candidats au second tour, a été de nature à altérer la sincérité du scrutin, alors même que la teneur de cette intervention n’a  pas excédé les limites de la polémique électorale et que le candidat a eu la possibilité